• cnjcbf@yahoo.fr
  • +226 70 39 16 73

Journées Nationales de la Jeunesse Catholique

Journées Nationales de la Jeunesse Catholique
Journées Nationales de la Jeunesse Catholique

When

31 juillet 2024 - 4 août 2024    
Toute la journée

Bookings

5 000,00 FCFA
Reserver maintenant

Where

Event Type

I. PRESENTATION DE L´ORGANISATION

Le Conseil National de la Jeunesse Catholique du Burkina Faso (CNJC-BF) est la faitière de la grande famille des conseils diocésains de la jeunesse (CDJC) et des Mouvements, associations et groupes de spiritualité (MAGS) de l’Église Famille de Dieu au Burkina Faso. Il regroupe tous les jeunes catholiques de la Conférence Episcopale Burkina-Niger se trouvant sur le territoire burkinabè. Le CNJC-BF a été créé en janvier 1999 avec pour mais de réunir tous les jeunes de l’Église Famille du Burkina Faso dans une même communion et dans la fraternité. Dans son rôle de fédérateur, il se réunit chaque début d’année dans le mois de novembre pour son Assemblée Générale annuelle et tous les trois ans pour le congrès national lors duquel les organes de la structure sont renouvelés.

Le CNJC-BF est sous la tutelle de la Conférence Episcopale Burkina-Niger et mis sous l’autorité de la Commission Episcopale pour la jeunesse et l’enfance. En tant qu’association de droit burkinabè, il est reconnu sous le récépissé n°000000531, renouvelable après chaque mandat du Bureau Exécutif National (BEN) qui le dirige. Ce BEN est composé de neuf (09) membres élus et de deux (02) commissaires aux comptes. Il travaille sous la supervision d’un Aumônier nommé par la Conférence épiscopale.

Sa principale mission est, d’une part de favoriser l’engagement de la jeunesse catholique dans l’effort commun de la construction de l’Église famille et de la nation et d’autre part, de promouvoir l’éducation religieuse, humaine, sociale et intégrale de la jeunesse. Pour ce faire, le CNJC-BF élabore des plans d’action quinquennaux qui se fondent sur le plan d’action de l’Église famille. Ces plans d’action stratégique sont déclinés en programmes d’activités annuelles exécutés par chaque BEN dans un mandat de trois ans.

II. DESCRIPTION

  1. Contexte et justification

L’Eglise universelle est dans un élan de synodalité. L’on se souvient que le 15 septembre 2018, Sa Sainteté le Pape François approuvait la nouvelle constitution apostolique, Episcopalis communio, publiée le 18 septembre de la même année. Avant la publication de cette nouvelle constitution, le Pape affirmait que « la synodalité est un style, c’est une marche ensemble, et c’est ce que le Seigneur attend de l’Église du troisième millénaire » (Pape François, discours aux Pères synodaux). Ces propositions vont être renforcées par son entrevu avec les jeunes réunis autour de lui à Lisbonne en août 2023 à l’occasion des Journées Mondiales de la Jeunesse (JMJ). En effet, le Pape appelait les jeunes à aspirer à la joie commune, apprendre à être joyeux ensemble parce que la joie a besoin d’être partagée et celui qui est joyeux ressent le besoin, à l’instar de la Vierge Marie qui accourt chez sa cousine Elisabeth, de la partager avec les autres.

Ce message pour nous, jeunes burkinabè, est porteur d’espérance. Il est une invitation à la persévérance. Notre contexte socio-politique marqué par l’insécurité, la montée de l’incivisme, la défiance de l’autorité de l’État, les actes de vindicte populaire, les conflits communautaires et le risque de réponse identitaire est assez alarmant et constitue un obstacle qui fait tomber plusieurs jeunes sur le chemin de la sainteté. En effet, Ces éléments sont des points d’achèvement de la paix et nuisent à la vie des jeunes. Ils sont instrumentalisés et deviennent inconsciemment des destructeurs de la paix. Malheureusement les plus touchés par l’extrémisme violent et le terrorisme, les jeunes perdent espoir et s’adonnent à la violence comme moyen de revendication. Mais le Saint Père invite à « Marcher. Si je tombe, me relever ou être relevé par ceux qui m’aident, ne pas rester par terre et m’entraîner. » (Discours du Pape face aux jeunes des JMJ, Lisbonne 2023). Le moins qu’on puisse dire à propos de notre vivre ensemble est que nous avons perdu énormément de nos valeurs. Notre tissu social est abîmé au plus haut degré et notre pays est en proie à une crise sociale sans précédent. Le rôle de la jeunesse est crucial pour remédier à la situation, vu qu’elle est actrice, instrument et victime de cette crise.

Ainsi, conscient des défis à relever et définir sa mission principale, le Conseil National de la Jeunesse Catholique du Burkina Faso organise du 31 juillet au 04 août 2024 à Bobo-Dioulasso, la huitième édition des « Journées Nationales de la Jeunesse » (JNJ) , après l’édition manquée de Dédougou 2021, sous le thème : «  An bɛɛ faralen ɲɔgɔn kan ! un ka taa ! ». Cette rencontre nationale de la jeunesse catholique constitue des moments de fraternité, de partage, d’enseignement et de communion entre jeunes, les autorités ecclésiales et Dieu. Les JNJ sont ouvertes à toutes les confessions religieuses et aux jeunes de la sous-région. Par conséquent, elles attendent environs dix mille (10 000) jeunes assistés de leurs accompagnateurs religieux et techniques.

  1. Le choix du thème

« An bɛɛ faralen ɲɔgɔn kan ! un ka taa ! », cf Eph 4,13, la traduction dioula de « Tous ensemble pour l’unité ! » ou « Ensemble » est le thème choisi pour vivre ces journées nationales de la jeunesse dans l’archidiocèse de Bobo-Dioulasso. Ce thème est une réponse à l’invitation du Pape lors des JMJ Lisbonne 2023. Il nous interpelle sur la marche ensemble, à la joie, à la persévérance. « Ensemble » est une invitation à l’unité, à la cohésion et à la synergie. En tant que filles et fils d’une même église et d’une même nation, nous sommes appelés à vivre ensemble. C’est aussi pour nous, un code de conduite qui nous montre le chemin de la croissance spirituelle, de la réussite socioprofessionnelle et de l’entraide mutuelle. En un mot, « Rien seul, Tout ensemble ! »

  1. Groupes cibles
  • 8 000 jeunes dont 4 500 femmes et 3 500 hommes
  • 100 religieux et religieuses
  • 15 évêques
  1. Zones géographiques

Les activités se dérouleront dans l’archidiocèse de Bobo-Dioulasso.

Les participants seront des quinze (15) diocèses du Burkina Faso, de huit (08) pays de la sous-région, de l’Europe et de l’Asie.

  1. Logique d’intervention

a) Objectif général

Les journées Nationales de la Jeunesse étant un cadre de rencontre, d’apprentissage et de communion, ont pour objectif général d’: « Amener les jeunes à vivre ensemble en cultivant la tolérance et l’acceptation de l’autre pour la cohésion sociale » .

b) Objectifs spécifiques

Les objectifs spécifiques sont de plusieurs ordres :

Au niveau spirituel :

Les JNJ proposent à :

  • Créer un cadre de rencontre avec DIEU, source de paix ;
  • Inculquer aux jeunes les valeurs religieuses de tolérance et de vivre ensemble ;
  • Prier pour la paix dans la sous-région et dans le monde ;
  • Faciliter le dialogue interreligieux.

Au niveau socio-culturel  :

Il s’agit de :

  • Enseigner aux jeunes les valeurs endogènes de promotion de la paix ;
  • Favoriser le vivre ensemble et la tolérance de l’autre dans sa différence ;
  • Favoriser le dialogue interculturel ;
  • Promouvoir une éducation humaine des jeunes ;
  • Offrir des moments de partage d’expériences entre les jeunes autour de la question de la paix ;
  • Raviver en chaque jeune les valeurs de pardon, de réconciliation et de solidarité.

Au niveau politique  :

Les JNJ ont pour objectifs de :

  • Eveiller la conscience des jeunes à l’adoption de bonnes pratiques de civisme et de citoyenneté responsable ;
  • Permettre l’intégration africaine entre les jeunes ;
  • Encourager les jeunes à s’impliquer dans la gestion de la chose publique.

Au niveau intellectuel  :

Les JNJ permettront de :

  • Susciter la réflexion sur le rôle et la responsabilité des jeunes dans la construction de la cohésion sociale et de la tolérance religieuse ;
  • Anciennement les jeunes sur des thématiques socioprofessionnelles, entrepreneuriales et politiques.

c) Résultats attendus

Au sortir des journées nationales de la jeunesse, nous attendons les résultats suivants :

  • La prise de conscience des jeunes sur leur rôle dans la construction de la paix, du vivre ensemble et de la cohésion sociale en Afrique en général et au Burkina Faso en particulier ;
  • L’adoption de bons réflexes de civisme et de citoyenneté ;
  • Le respect du bien commun ;
  • La connaissance des valeurs religieuses et africaines de promotion de la paix ;
  • L’engagement des participants à œuvrer pour la tolérance religieuse, le vivre ensemble et la cohésion sociale ;
  • Le dialogue, la communion et la fraternité entre jeunes de plusieurs religions, de plusieurs cultures et de plusieurs pays.

Bookings

Tickets

5 000,00 FCFA

 👷🏻 Participant N°1

   🚑 Informations supplémentaires (Participant 1)

Information d'inscription

Résumé de la réservation

1
x Frais de participation
5 000,00 FCFA
Total Price
5 000,00 FCFA

One thought on “Journées Nationales de la Jeunesse Catholique”

  1. Abfredy2 dit :

    Inscription JNJ Test

Laisser un commentaire